Nous savons tous que le christ est né à Bethléem. Pour les provençaux, et ils sont tous d’accord, Bethléem se trouve en Provence. Mais là où les avis divergent, c’est sur la localisation. Certains le situe entre Avignon et les Sainte Marie. D’autres, près d’Aix. On a aussi : Beaucaire, Le Panier, Méounes, même le plateau de Siou Blanc.Enfin ce n’est pas trop grave, il est de chez nous.La preuve ?
Ben c’est simple, tous le monde veux toujours faire un Noël provençal. Alors !!!

Mai ! qu'es aco un Noël provençal ?

D’abord, c’est un repas maigre, sans viande, foie gras et autre dinde farcie ou pas.
Ce repas s’appelle :

LE GROS SOUPER

Ca commence par la bénédiction du « cacho-fio »
C’est une bûche fourni par un arbre fruitier.
La cheminée est éteinte.L’aïeul, ou le père de famille conduit le plus jeune des enfants à la porte de la maison où l’on a eu soin de placer une grosse bûche d’olivier ou d’arbre fruitier.
L’enfant, muni d’un verre de vin cuit, fait trois libations sur la bûche en prononçant les paroles suivantes.

Alegre, Diou nous alegre,
Cacho-fio ven, tout ben ven,
Diou nous fagué la graci de veïre l’an que ven,
Si sian pas mai, que sieguen pas men.

(Allégresse, Dieu nous donne allégresse Cache-fio vient, tout bien vient, Dieu nous fasse la grâce de voir l’année prochaine Si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins.)

Puis l’enfant et l’adulte soulèvent la bûche et processionnellement, la portent, aidé par l’assistance, jusqu’au foyer où elle est allumé.

La table est recouverte de trois nappes et éclairée par trois bougies. Sainte Trinité oblige.
La décoration est faite avec du petit houx ou « verbuisset », le blé de la Saint Barbe.
Le jour de la Saint Barbe, qui est aussi la patronne des artificiers, dans une petite coupelle on place un morceaux de coton aplati et humidifié qu’on recouvre d’un lit de graines de blé, ou de lentilles et qu’on laisse germer.
Le repas.
Comme je vous l’ai dit plus haut, repas maigre

  • Chou-fleur gratiné, à la béchamel ou en sauce blanche, mais plus souvent en salade avec de la bonne huile d’olive de l’année.
  • Les côtes de cardons, en sauce blanche avec un filet de citron, ou parfois, en sauce piquante avec de la pomme d’amour, ou en gratin en alternant une couche de cardons et une couche de coulis de pomme d’amour mêlé à du fromage râpé.
  • L’omelette d’artichaut
  • La morue : en reito, morue frite à la poêle à laquelle on ajoute une sauce au vin et aux câpres.
  • En brandade, mélange de morue pilée, d’huile d’olive et de lait, rehaussé d’une pointe d’ail et le tout cuit dans une casserole.
    *On peu servir d’autres poissons frais grillés, ou d’anguilles.
  • Vin de Provence.

Viennent ensuite les desserts. Ces fameux treize desserts.
Pourquoi Treize ? Tous simplement à cause des douze apôtres et du christ.

  • En premier la pompe à l’huile, sorte de fougasse à base de fine fleur de farine, d’huile d’olive, de fleur d’oranger et de sucre. Elle se mange en la trempant dans son verre de vin cuit.
  • Ensuite le nougat, le noir et le blanc. J’en profite pour rappeler que le nougat doit être fait avec des amandes et non avec des cacahuètes !
  • Les quatre mendiants : figues sèches, raisins sec, amandes et noisettes (parfois remplacées par des noix).

Appelés ainsi, d’après un précis de gastronomie anglais (sic), en honneur des ordres mendiants : figues : Franciscains, raisins : Dominicains, amandes : Carmes, noisettes : Augustins.

  • Les dattes, les mandarines, les oranges, des raisins frais, des pommes, des poires, etc., etc.
  • Pour le dessert c’est le vin cuit qui règne en maître.

Le vin cuit est à base de jus de raisin réduit au feu, puis mis à fermenter pendant un certain temps.Pour terminer, un menu qui nous est parvenu d’un Gros Souper proposé un noël de 1905 :
Anguilles (grillées, à la broche, ou à la sauce noix)
Brandade
Chou-fleur (à la saumure ou à la crème)
Morue (frite, en reito avec des câpres, aux épinards, ou sauce merlan)
Poissons frits ou grillés (généralement thon, daurade ou saule)
Cardons (en sauce blanche ou à la crème)
Escargots en sauce.

Bon appétit et bonnes fêtes.